Voyage en Wallonie
DE LA PROVINCE DU LUXEMBOURG AU BRABANT WALLON

Trois jours pour rencontrer nos voisins belges et mieux connaitre deux de leurs régions préférées.
Sans vouloir, a priori, ne visiter que  les lieux historiques de cette grande région, notre première étape nous amène néanmoins dans l’ancienne ville ducale de Godefroid de Bouillon,et plus particulièrement dans la forteresse qui domine la vallée de la Semoi, construction sans cesse restructurée après chaque invasion : 3 ponts levis empierrés qui donnent dès l’entrée une impression  grandiose des lieux ; des fortins, des salles de gardes, des souterrains, et une salle de tortures à vous donner des frissons malgré la chaleur extérieure qui frôle les 33 degrés !!!
Sous l’égide de Louis XIV, le territoire étant devenu français pour quelques années, Vauban y imprime son style avec le célèbre escalier et l’aménagement des forts avant que Napoléon y mette le sien quelques siècles plus tard … quelle leçon d’histoire en quelques heures !!!
Rappel de notre petite troupe pour un départ pour Bastogne où nous passons la première nuit sous la protection du char Patton, trônant sur la grand-place.
Pour les Anciens, donc quelques uns d’entre nous, le nom de Bastogne rappelle  un certain mois de décembre 1944, glacial et enneigé au cours duquel Hitler lance sa dernière grande offensive avec plus de 1 000 chars pour reprendre Anvers et refouler les Alliés à la mer. Bastogne résiste à cet assaut : les soldats alliés et les civils subissent bombardements sur bombardements ; manque de vivres et de munitions.  Le général américain sommé de se rendre lance son fameux « nuts », heureusement le temps s’améliore et l’aviation alliée peut intervenir pour ravitailler la ville pendant que les chars Patton arrêtent l’avancée allemande privée de carburant.
Le musée est impressionnant par ses remarquables reconstitutions dont un spectacle en 4 D dans lequel nous nous retrouvons en pleine bataille dans un coin de forêt : neige, froid et bruit des obus et des mitrailles font partie du spectacle.
Changeons d’ambiance avec la visite de DURBUY la «merveilleuse» : ruelles pavées, maisons médiévales, halle aux blés, château néogothique et ses splendides jardins que nous n’avons pas eu le temps de visiter !
Charmante ville à revoir par température moins caniculaire.
Départ vers Namur, au confluent de la Meuse et de la Sambre, magnifique capitale régionale  surmontée  par sa citadelle au pied de laquelle on découvre la vieille ville et l’extension d’une cité moderne et dynamique.
Après une nuit reposante et un petit déjeuner sur la terrasse bordée de palmiers nains, nous étions dispos pour nous «rendre» à Waterloo la morne plaine !!
Ce fut l’occasion de revivre la fin d’une grande épopée. Que l’on soit pour ou contre la politique de conquête napoléonienne, la défaite militaire, bien commentée et vécue à travers un gigantesque panorama, marque la fin d’une époque qui a apporté à l’Europe entière une ère nouvelle, mais aussi des milliers de morts !!!
Que garder  de ce séjour, outre ces lieux historiques : ses vallées encaissées, ses panoramas sur des méandres de rivières bordées de paysage boisé, et aussi, une cuisine locale très appréciée et agrémentée par une charcuterie au parfum de sangliers que nous n’avons pu apercevoir dans les immenses forêts ardennaises ….

    

   
 
 
 
 
Accueil AroecCNCC de Douai Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables