Voyage en Alsace
Après la visite à Londres, il y a déjà 2 ans, la tournée semi gastronomique en Normandie l’an dernier, les membres du conseil de l’AROEC nous avaient conviés à un retour vers l’est :
STRASBOURG et sa région.
Deux jours pour voir ou revoir ces sites réputés dans le monde entier. Pour nous, gens de la Métropole lilloise et de ses environs, à peine plus de 3 heures en T.G.V pour atteindre la capitale alsacienne et de grimper dans un minibus très confortable pour la première étape :
MULHOUSE où nous visitons la cité de l’automobile. Que dire de ce magnifique musée qui Renferme plusieurs centaines de véhicules, dont les plus anciens sont centenaires et les plus récents datant des années 1950/1960.
Pour les connaisseurs : quelques merveilles de mécanique et des cylindrées époustouflantes, l’une d’elle dépassant les dix litres….
Chacun d’entre nous avait sa préférence : ROLLS-ROYCE, BUGATTI,
FERRARI ou tout simplement des modèles qui leur rappelaient leur première voiture ou celle de leur père sinon de leur grand-père ! Beaucoup de nostalgie dans cette visite !
L’étape suivante qui doit nous amener à RIBEAUVILLÉ nous permet de traverser des villages typiques et de voir quelques nids haut perchés avec leurs cigognes bien indifférentes à nos
Observations et à nos commentaires !!! La visite guidée de la ville qui a gardé tout son cachet médiéval nous permet d’admirer les maisons à colombages joliment décorées, ses boutiques attrayantes et de loin… son château médiéval qui surplombe la cité.
Après avoir pris le diner dans une WINSTUB au décor caractéristique de Monts des Vosges,
Retour à STRASBOURG pour la nuit dans un 4 étoiles où nous aurions aimé passer un peu plus de temps, mais, dès « proton minet » après un copieux petit déjeuner le bus nous attend pour la visite du musée LALIQUE à WINGEN/MODER.
Ce musée ouvre une fenêtre sur le savoir -faire d’un art d’exception transmis de génération en génération : des bijoux, des vases de cristal moulés aux formes parfois suggestives, des flacons de parfum créés pour Nina Ricci ou d’autres grands noms de la profession, des lustres qui ont fait rêver nos grands-parents : dans le hall d’entrée, on peut y admirer l’un des plus grands lustres de cristal, mais peu de personnes n’osent rester trop longtemps en dessous !
Retour à STRASBOURG pour le déjeuner traditionnel : la choucroute et ses 5 garnitures, suivi, d’un kougelhopf que l’on aurait souhaité plus imposant… tout cela à deux pas de cette magnifique cathédrale qui mérite toujours d’être vue et revue, tant pour son aspect extérieur élancé grâce à sa tour, que pour ses merveilles intérieures.
La journée se termine par une ballade à travers le quartier de la « PETITE – FRANCE »  précédée par une promenade en bateau-mouche permettant de découvrir une architecture variant au gré des différents maîtres des lieux, notamment sous la domination du Kaiser Guillaume II qui voulut faire de la ville, la vitrine de la grandeur et de la puissance de l’Empire Germanique.
Toutes les bonnes choses ayant une fin. Retour au bercail par PARIS, un peu fatigués, mais avec de bons souvenirs et la LIGNE BLEUE DES VOSGES en toile de fond.
Peut-être serez-vous des nôtres l’année prochaine.
Le bureau
Le repas
 
 
 
 
Accueil AroecCNCC de Douai Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables