La goute de bonne humeur

La politique en Wallonie :


Un Bourgmestre WALLON décide de faire repeindre la façade de l'hôtel de ville.
Il lance un appel d'offres.
On lui présente 3 devis : un émanant d'un entrepreneur Wallon, un autre d'un Flamand et un dernier d'un Polonais
Le devis du Wallon s'élève à 90.000 €
Celui du Flamand à 60 000 € !!
Et celui du Polonais à 30.000 € !!!!!
Devant de telles différences, il convoque les trois entrepreneurs séparément pour qu'ils détaillent leur estimation !
Le Polonais dit qu'il utilise de la peinture Acrylique pour murs extérieurs en deux couches pour 10.000 €, pour les échafaudages, les brosses et les équipements divers et assurances 10.000 € et les 10.000 autres euros pour la main d'Œuvre.
Le Flamand justifie son devis en affirmant qu'il est meilleur peintre, qu'il utilise des peintures de polyuréthane en trois couches dont le coût s'élève à 20.000 €. Les échafaudages et autres matériels, équipements et assurances coûtent 20.000 € et les 20.000 € restants, c'est la main d'œuvre.
Le dernier, le Wallon est celui qui remporte finalement l'appel d'offres. Le bourgmestre estime qu'il présente le devis le mieux justifié.
Le Wallon lui a présenté comme suit : Monsieur le Bourgmestre, 30.000 € pour vous, 30.000 € pour moi, et les 30.000 € restants, nous les donnons au Polonais pour qu'il peigne la façade.
" Surtout ne riez pas.....c'est du vécu ! "


 
 
 
 
Accueil AroecCNCC de Douai Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables