Heureux
A bon mariage solides fondations.
            C’est un long opéra, non pas la cavatine.
            Nul besoin qu’au berceau une fée prédestine,
            Etre honnête et toujours suivre l’inclination.

            Vie saine chaque jour première condition,
            Penser à l’autre avant soi-même dès les matines,
            Renoncer à jamais à la vie libertine,
            Lutter ensemble est bon, voire juste ambition.

            Accepter les chagrins, fêter les bons moments,
            Chasser la jalousie, fidèles au serment,
            Un amour fortifié, mature, réfléchi.

            Qu’avec plusieurs enfants se forme une famille.
            Des vaines discordes le ménage affranchi
            Tend à ne faire qu’un, imprenable bastille.

                            Félix Hennache
                            70 ans de mariage
*
            

            Un tel sonnet dans une revue pour retraités
            paraîtrait-il inconvenant ? Nenni, s’il aide
            les grands-parents à conseiller les jeunes
            à  la veille de convoler en justes noces.
 
 
 
 
Accueil AroecCNCC de Douai Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables